Ça ressemble à quoi, une microbrasserie après 8 mois?

En lisant ces lignes, vous inaugurez officiellement le nouveau blogue de Trécarré Microbrasserie. En fait, vous êtes probablement nos premiers lecteurs et premières lectrices et donc, les premiers utilisateurs de ce nouvel outil dont nous nous servirons pour vous donner de nos nouvelles. Toutes les deux semaines, nous vous tiendrons un brin de jasette pour vous permettre de voir les dessous de l’entreprise, de démystifier les rouages de la fabrication de nos produits, de mieux connaître les membres de notre équipe et d’être au courant des derniers potins…

Alors! Ce premier article! Nous le ferons sur quoi?

Comme les 4 gars ne s’entendaient pas sur le sujet du premier texte publié sur le blogue de la microbrasserie (ce qui semble d’ailleurs fréquent!), j’ai pris les choses en main et j’ai décidé de vous dresser un bilan des développements de l’entreprise depuis ses débuts. À l’aube de la grande étape de brassage qui arrivera sous peu – les cuves sont arrivées et les garçons sont excités comme des enfants, mais ça, ça fera l’objet de notre prochain article –, rappelons-nous ensemble toutes les étapes qui nous ont menés jusqu’à la descente de ces fameuses cuves au sous-sol.

1, 2, 3, GO la micro!

Avant d’être en mesure de peser sur le bouton qui partira officiellement le premier brassage commercial de bière à St-Côme, il y en a eu des journées de 20 heures, du jus de bras, des nuits blanches, du blabla, du blabla et du reblabla… Alors que la microbrasserie que vous connaissez aujourd’hui était encore la fameuse Maisonnée d’Arthur tenue par Marjolaine et Guy Beaudry, les réunions se succédaient, le plan d’affaire prenait forme, le financement devenait réalité et nos 4 vaillants proprios étaient sur le point de voir leur projet enfin sortir de leur tête pour devenir réalité : une première microbrasserie en Matawinie et à St-Côme de surcroît. On jette le dévolu sur la magnifique maison ancestrale ayant autrefois abrité M. Arthur Bordeleau et sa famille, on signe toute la paperasse et voilà! C’est fait! Trécarré Microbrasserie verra le jour sur la rue Principale à St-Côme le 26 décembre 2017.

S’ensuivront les achats d’équipements ainsi que la rénovation et le design de la bâtisse, tout ça sous les bons soins d’entrepreneurs de la région (et de St-Côme le plus possible! Toujours St-Côme le plus possible!) Fouleront donc les planchers de ce qui deviendra un lieu de rassemblement par excellence, les Boudreau de l’Ébénisterie de la Rive, l’équipe de Pelletier & Pelletier, Dariane et Roxanne de La Pareille – design et créations intérieurs et Benoît Morin tireur de joints, pour ne nommer que ceux-là.

Pour bien manger et bien boire

Les recettes de bière étant toutes déjà élaborées (deux de nos proprios sont de fervents brasseurs amateurs depuis belle lurette, mais ça aussi, ça fera l’objet d’un prochain article!), il fallait maintenant créer des mets qui allaient s’accorder avec les blanche, blonde, ambrée et compagnie. Vint alors un menu fin et diversifié inventé de toutes parts par l’équipe et par son chef, Yasmina Amber Angus, ainsi que des ardoises hebdomadaires qui permettront à la fois d’offrir un plus grand choix à la clientèle régulière, à la fois à nos brasseurs créateurs d’exploiter leur folie culinaire. De plus, de savoureux dîners ont également été servis durant la saison estivale.

Pour nos 4 proprios, les partenariats avec les producteurs locaux représentent un élément primordial et même non négociable dans l’élaboration du menu (ça, ce sont leurs paroles!) Vous retrouverez donc dans vos assiettes bon nombre de produits de la Terre des Bisons, de la Maison Staner, de la Ferme Vallée Verte, de Cuisine Poirier, de Qui Sème Récolte, de Canards Maurel Coulombe et de Viandes Gadoury.

 

Et c’est pas tout…

Après 8 mois d’opération, en plus de tout ça, Trécarré Microbrasserie, c’est aussi…

• Une offre culturelle à travers des spectacles acoustiques et des jams mensuels de musique traditionnelle
• Plus de 15 emplois créés pour les gens de la région et de St-Côme
• Deux terrasses pour la saison estivale (dont notre magnifique terrasse arrière, designée et créée par Guillaume, Steve et Daniel et l’Ébénisterie de la Rive)
• 10 lignes de bière en fût sorties directement de notre piano, dont 6 brassées par le Trécarré et 4 par d’autres microbrasseries québécoises
• Une grande variété d’alcools dont une grande partie proviennent de producteurs québécois (ça vous surprend?)
• Un investissement dans la vie culturelle et communautaire, notamment par la participation au Festival Saint-Côme en Glace, au Festival Ma Rivière en Chanson et au Festival des Couleurs de la station touristique Val Saint-Côme
• Des partenariats avec des entreprises touristiques de St-Côme, notamment le Canot Volant
• Une présence sur le Web par notre site Web, notre page Facebook, notre blogue (nouveau nouveau!) et notre Infolettre (nouveau nouveau aussi! Vous pouvez d’ailleurs gagner 100$ en certificat-cadeau en vous y abonnant avant le 15 septembre.)

Y’a de quoi se péter les bretelles après seulement 8 mois d’activités! Mais les gars ne sont pas vraiment sur le pétage de bretelles! En fait, ils n’ont pas le temps! Ils sont juste beaucoup trop occupés à la cave, à installer tout l’équipement qui servira bientôt à brasser la première bière « made in St-Côme ». Ça s’en vient, cette canette de bière que vous pourrez aussi déguster chez vous. Du Trécarré à apporter, ça vous dit?

Ne manquez pas notre prochain article pour savoir tout ce qui se passe dans la cave… Parce que ces temps-ci, s’il ne se brasse pas encore de bière dans cette cave, il s’en brasse des grosses affaires!

À très bientôt,

Mélanie Marion
Rédactrice
Trécarré Microbrasserie

2 Responses to Ça ressemble à quoi, une microbrasserie après 8 mois?

  1. Jocelyne Lecavalier

    Chère Mélanie, ta plume est remarquable ! Beau texte qui résume bien en mots toutes les émotions vécues par l’équipe pour relever le défi du lancement de la micro brasserie. Défi relevé avec brio, tous ceux qui y passent l’adopte, longue vie à Trécarré !

  2. Pauline. Nault

    Bonjour Mélanie

    J’aime beaucoup ta plume, tu sais rendre les textes intéressants, avec un côté drôle et humoristique…

    J’aime beaucoup lire tes comptes rendues……👍 à savoir où sont rendues nos maîtres brasseurs, la bouffe excellente en passant.

    Merci et j’ai un gros faible pour cette Micro brasserie, la bonne bière, les employés, et pour les 4 propriétaires..

    Continues ton beau travail et moi je vais continuer de te lire avec un grand intérêt 😘🍻🍻🍻
    Au plaisir de te connaître un jour…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

Laisse-nous te garder à jour!
Inscris-toi pour recevoir les dernières nouvelles
Vos informations ne seront jamais partagées. Nous n'abuserons pas de ta confiance... ni le nombre de courriels envoyés.